Le pressoir

Bed&Breakfast

Monthly Archives / novembre 2019

Les deux vaches rouges: le blason du Béarn

-

blason

La vache est l’animal sacré des Vaccéens dont les Béarnais seraient les descendants.
Elles sont le symbole du Béarn depuis le IXe siècle.

« D’or aux deux vaches de gueules, accornées, colletées et clarinées d’azur, passant l’une sur l’autre « , ce qui signifie  » sur fond jaune doré, deux vaches rouges aux cornes, au collier et à la cloche bleue « .

Le Béarn conserve tout naturellement ces symboles lorsqu’au IXème siècle Louis le Pieux l’érige en vicomté héréditaire.
Il en fut de même lorsqu’en 1465 le Béarn revint à la maison d’Albret.

La vache de race béarnaise est présente depuis des temps immémoriaux en Béarn dans les vallées d’Aspe et du Lourdios.

Elle figure sur le blason et le drapeau du Béarn et au XIIIème siècle la monnaie du Béarn  » la baquette  » fut même frappée à son effigie…

C’est une vache laitière très rustique, issue de l’ancienne race « Blonde des Pyrénées ».
Ses belles cornes vrillées, très longues, en forme de lyre la rendent parfaitement reconnaissable.

Elle a un tempérament vif et un pied sûr de montagnarde y compris en terrain accidenté.

Elevée en pure race, elle bénéficie aujourd’hui d’un programme de conservation.

Les Vaccéens

Ce peuple celtibère (hispano-celtique) vivait vers les sources du Duro au Portugal. Repoussés vers le nord par les Wisigoths, ils choisissent les territoires au pied des Pyrénées que sont aujourd’hui la Navarre, le Nord-Aragon, le Béarn et la Bigorre. Les Vaccéens avaient le culte de la vache sacrée.

17695-650x330-vendanges-saint-sylvestre

Réveillon de la Saint Sylvestre: vendanges et pastorale à Viella

-
Afin de fêter la nouvelle année, c’est toute une journée qui est organisée au coeur du Vic Bilh, journée qui se terminera, comme il se doit, dans le vignoble avant de laisser les convives se régaler autour d’une table au Château de Crouseilles ou au Monastère de Saint Mont.
vendanges 2017

 

  Un édit de 1745 interdisait de vendanger les Pacherenc avant le 4 novembre. En 1991, une gelée mémorable survint au printemps : les raisins n’étaient pas prêts à être vendangés. Sur un pari, les vignerons de Plaimont Producteurs décidèrent d’attendre et de cueillir les toutes dernières grappes fin décembre. Depuis, Plaimont Producteurs et la Cave de Crouseilles perpétuent cette tradition dans toute l’appellation du Pacherenc. Le 31 décembre, les raisins, jalousement protégés des oiseaux, ne sont alors plus que baies confites.

  La climatologie typique de cette région proche des Pyrénées, ses automnes cléments (journées chaudes et nuits froides), l’absence de pourriture, et les coteaux escarpés du Vic-Bilh, permettent après une 3ème voire une 4ème trie, de récolter les grappes passerillées, confites sur pieds. Véritable nectar aux arômes de miel, d’épices et de fruits exotiques, le Pacherenc de la Saint Sylvestre est une cuvée confidentielle. Avec un rendement de 5hl/ha, soit 3 000 bouteilles de 50cl qui voient le jour, la cuvée de la Saint Sylvestre est l’illustration d’une belle mobilisation d’un collectif de vignerons qui se démènent pour donner naissance à un vin rare.

  Afin de fêter la nouvelle année, c’est toute une journée qui est organisée au cœur du Vic-Bilh, journée qui se terminera, comme il se doit, dans le vignoble avant de vous laisser vous régaler autour d’une table au Château de Crouseilles ou au Monastère de Saint Mont.

 

Site de Plaimont: www.plaimont.com

 

> Informations :
PRODUCTEURS PLAIMONT
Cave Coop
32400 Saint-Mont
 
10881534_899242786786446_1601237058333582668_n
images